QUAND AVEZ-VOUS EU UNE RELATION SEXUELLE non protégée ou subi un échec de votre méthode contraceptive?

Calculer

Indiquez le jour

  • Aujourd’hui
  • Hier
  • Il y a 2 jours
  • Il y a 3 jours
  • Il y a 4 jours ou plus

Indiquez l’heure

  • minuit
  • 1 h
  • 2 h
  • 3 h
  • 4 h
  • 5 h
  • 6 h
  • 7 h
  • 8 h
  • 9 h
  • 10 h
  • 11 h
  • 12 h
  • 13 h
  • 14 h
  • 15 h
  • 16 h
  • 17 h
  • 18 h
  • 19 h
  • 20 h
  • 21 h
  • 22 h
  • 23 h
Soumettre

Veuillez indiquer un moment antérieur à la période actuelle.

Il vous reste heures pour prendre plan B®.

Veuillez prendre plan B® dès que possible, car plus vous prenez plan B® rapidement, plus il est efficace. plan B® peut aider à prévenir une grossesse s’il est pris dans les 72 heures et de préférence dans les 12 heures suivant l’échec d’une méthode contraceptive ou une relation sexuelle non protégée.

Plus de 72 heures se sont écoulées depuis votre relation sexuelle non protégée ou l’échec de votre méthode contraceptive.

Veuillez consulter un professionnel de la santé.

Retour

Détendez-vous;

n’oubliez pas de bien respirer.

POURQUOI PLAN B®

PLAN B® EST UN MOYEN DE CONTRACEPTION D’URGENCE

Aussi connu comme la « pilule du lendemain » originale, plan  B® est un contraceptif d’urgence à prendre si votre moyen de contraception a échoué ou a été oublié et que vous ne désirez pas être enceinte. Qu’il s’agisse d’un oubli de pilules contraceptives ou de diaphragme, d’un condom percé, d’un glissement de condom, etc., vous pouvez choisir plan B® comme contraceptif d’urgence. Celui-ci peut être utilisé dans les 72 heures suivant une relation sexuelle non protégée, mais plus vous le prenez rapidement, plus il est efficace.

CE QU’EST PLAN B®

Pill

plan B® a été le premier contraceptif d’urgence à base de lévonorgestrel à être approuvé à des fins de commercialisation au Canada. Pendant de nombreuses années, plan B® n’était offert qu’en deux comprimés; or, il est maintenant aussi offert en un seul comprimé. Ce format offre aux femmes le même contraceptif d’urgence éprouvé en un seul comprimé pour une administration pratique.

Chaque comprimé contient 1,5 mg de lévonorgestrel, un ingrédient souvent présent dans les pilules contraceptives. plan B® peut prévenir une grossesse s’il est pris dans les 72 heures et de préférence dans les 12 heures suivant une relation sexuelle non protégée ou un échec de la méthode contraceptive.

CE QUE PLAN B® N’EST PAS

  • plan B® n’est pas une pilule d’avortement. Il ne sera pas efficace si vous êtes déjà enceinte. Vous ne devriez donc pas le prendre si vous êtes enceinte ou si vous pensez l’être.
  • Ne prenez pas plus de 1 dose, à moins qu’un professionnel de la santé vous le recommande. Si vous avez déjà pris 1 dose de plan B®, en prendre davantage n’en augmentera pas l’efficacité.
  • plan B® n’est pas une protection contre le VIH/SIDA ni contre toute autre maladie ou infection transmise sexuellement (MTS/ITS).
  • plan B® n’est pas une protection à long terme contre la grossesse. Il la prévient lors d’un accident isolé seulement.
  • plan B® n’est pas un moyen de contraception régulier. Même si vous êtes rarement ou occasionnellement active sexuellement, renseignez-vous sur toutes les méthodes de contraception offertes et discutez-en avec votre médecin afin de déterminer celle qui vous convient le mieux.

LA MAJORITÉ DES FEMMES PEUVENT PRENDRE PLAN B®

Au Canada, des millions de femmes ont pris plan B®. Discutez avec votre pharmacien afin de déterminer si un médicament contenant du lévonorgestrel peut vous convenir. Assurez-vous de parler à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre plan B® si vous avez des saignements vaginaux anormaux dont la cause est inconnue, un cancer du sein détecté ou soupçonné, une maladie ou une tumeur du foie, si vous faites de l’hypertension artérielle, si vous êtes diabétique, ou encore si vous prenez d’autres médicaments ou allaitez.

Assurez-vous que vous n’êtes pas allergique aux ingrédients non médicinaux de plan B® : silice sublimée, amidon de pomme de terre, stéarate de magnésium, talc, amidon de maïs et lactose monohydraté.

COMMENT DISCUTER DE PLAN B® AVEC SON PARTENAIRE

Il faut beaucoup d’efforts et de communication pour entretenir une bonne relation avec son partenaire sexuel. Il importe notamment de discuter de contraception avant de passer à l’acte. Si le sujet de la grossesse nuit à l’ambiance, expliquez à votre partenaire qu’une fois toutes les précautions prises, vous serez plus détendue et vous pourrez mieux profiter de ces moments intimes avec lui. Et si ces précautions venaient à échouer, pas de panique! Vous avez un plan B®.

Light Bulb

Voici quelques conseils pour entamer la discussion au sujet de plan B® avec votre partenaire :

  • Informez-vous. Renseignez-vous au sujet de plan B® et de son fonctionnement; ainsi, vous serez en mesure de répondre aux questions que pourrait avoir votre partenaire.
  • Préparez-vous. Réfléchissez à ce que vous voulez dire et à la façon dont vous voulez le dire. En dressant une liste de points à discuter, il vous sera plus facile de passer au sujet de la contraception d’urgence et d’expliquer pourquoi vous pensez que plan B® est une bonne option.
  • Choisissez le bon moment. Avant d’entamer la discussion sur plan B®, votre partenaire et vous devez être seuls. Soyez à l’affût du bon moment et du bon endroit pour que votre partenaire et vous puissiez discuter des méthodes de contraception d’urgence sans que vous soyez interrompus.
  • Faites preuve d’écoute. Une fois que vous avez calmement transmis vos pensées, demandez à votre partenaire ce qu’il pense de plan B® et de l’utilisation d’une contraception d’urgence. C’est en restant ouverts aux opinions et aux impressions de l’autre que vous pourrez prendre la bonne décision ensemble.

Plus on en sait, mieux c’est. En étant au courant des méthodes contraceptives qui vous sont offertes, y compris des contraceptifs d’urgence, votre partenaire et vous aurez l’esprit tranquille et pourrez profiter pleinement de votre vie sexuelle.